Le relais d'étape Dourbies Le relais d'étape Dourbies Hotel bar Restaurant

Templiers de la Cavalerie

Les premières mentions de l'installation des Templiers à La Cavalerie datent de 1180, lorsqu'il est mentionné l'existence de l'église dans le village fondé par l'Ordre. Après l'édification de cette église, les Templiers érigeront un « château » comme ils l'ont fait à Sainte Eulalie.
De ce château, il ne reste rien. Celui-ci se trouvait sur la petite place située à côté de l'église. Seules quelques maisons dont une possédant une tourelle d'escalier en saillie se trouvant sur cette place ont des vestiges de ce château dans leurs structures et fondations.

Implanté au cœur du plateau du Larzac, le village hospitalier de La Cavalerie possède un patrimoine légué par les templiers et les hospitaliers des plus remarquablement conservé en France et en Europe. Découvrez les 220m de chemin de ronde et l'enceinte fortifiée récemment rénovée, les maisons du XVè siècle ou encore les hôtels particuliers du XVIIè siècle. Osez franchir les portes de la cité, et du haut du chemin de ronde, prenez le temps d'observer la vue imprenable sur les causses du Larzac, du Lévézou et les monts des Cévennes.

Notre territoire, marqué par le travail conjoint du temps et de l'homme, offre à son visiteur une typicité de paysages marqués de l'empreinte de l'agro-Pastoralisme. Ce savoir-faire ancestral qui a modelé nos paysages et conduit à la renommée des produits de notre terroir a récemment été classé au Patrimoine mondial (UNESCO).

La commanderie de La Cavalerie est fondée en 1154. Au départ, les Templiers fondent deux villages: La Cavalerie Vieille, au lieu-dit Lestrade et La Cavalerie Neuve sur le lieu de l’actuelle commune. Finalement, à la suite d’un litige avec la ville de Milhau concernant la juridiction du lieu-dit Lestrade, les Templiers abandonnent progressivement La Cavalerie Vieille et obligent les populations à se regrouper dans le lieu de La Cavalerie Neuve. La Cavalerie Vieille disparait dans le courant XIVe siècle.

On mentionne l’existence de l’église Sainte Marie de la Cavalerie en 1180 : l’église et son cimetière étaient inclus dans la maison des Templiers qui regroupait autour d’une cour intérieure les bâtiments agricoles, une tour carrée et le logis des chevaliers. Après l’édification de l’église, les Templiers construisent un château (autour de l’actuelle place de l’église) dont il ne reste que peu de traces aujourd’hui. Après la chute de l’Ordre du temple, tous les biens des chevaliers sont transmis Ad providam à Ordre de Saint-Jean de Jérusalem vers 1312. Les Hospitaliers transforment au fil des ans La Cavalerie en commanderie de grande importance.